- - -

9 jul. 2013

Tétouan: Ville andalouse marocaine

Présentation
« Patrimoine de la Méditerranée »: une collection qui se propose de retrouver l'esprit des lieux, de les faire revivre à travers leur histoire, de susciter l'imagination du passé. Chaque ouvrage, s'appuyant sur les acquis les plus récents de la recherche, s'organise autour d'un thème privilégié. Une petite ville nommée Tétouan était apparue dès 710, mais ce n'était plus qu'une modeste bourgade à la tin du XVe siècle, avant l'arrivée des musulmans d'Andalousie fuyant la reconquête chrétienne. Les émigrés grenadins furent à l'origine de la renaissance de la ville et de son extraordinaire développement. Pendant quatre siècles, du XVIe au XIXe, Tétouan fut un foyer de culture andalouse en terre marocaine. Gouvernée par de grandes familles au pouvoir héréditaire, riche d'une forte élite intellectuelle et commerçante se perpétuant d'âge en âge, elle sut maintenir son autonomie politique, étendre ses échanges vers l'Europe et le Proche-Orient, accueillir des populations diverses, tout en conservant sa profonde originalité culturelle. La civilisation tétouanaise, greffant sur le fonds andalou maintenu et enrichi les apports ottomans et ceux de son environnement rural et berbère, atteignit son degré de perfection au XVIIIe siècle. Malgré les mutations apportées, depuis un siècle, par la modernisation et l'essor de la ville nouvelle, la vieille cité, préservée dans ses anciennes murailles, conserve sa personnalité, unique dans le monde musulman. Cet ouvrage, histoire et description d'une ville andalouse marocaine, de ses palais et de ses édifices religieux, est aussi l'analyse de l'esprit et de la culture du Tétouanais, fier des valeurs dont il a hérité, qu'il a maintenues mais aussi adaptées pour relever les défis d'une histoire séculaire.

Table des matières
Les origines
La création andalouse de Tétouan
 Sidi al-Mandari et les chevaliers grenadins
 L’âge héroïque de la ville
La ville « mandarite »
 Portes et kasbah
 Les cachots
 Les traces de la culture andalouse
La période morisque et la montée en puissance
 Les échanges avec l’Europe
La ville au xviie siècle
 Le développement des « faubourgs » morisques
 Le cimetière
 Les éléments de la culture morisque
Le règne des Riffi et l’âge d’or de Tétouan
 La vie politique
 Des populations d’origines diverses
 La prospérité économique
La ville au xviiie siècle
 Les fortifications
 Le palais du Méchouar de Ahmed ar-Riffi et les palais contemporains
 L’architecture religieuse
 Les influences ottomanes dans les arts
 Vie intellectuelle et rayonnement
Des difficultés au déclin annoncé
 Une prépotence économique menacée
 L’autonomie restreinte
 Fortifications et palais, 1780-1860
 Dahir de Moulay Sliman ordonnant la construction du mellah de Tétouan
 L’architecture religieuse
 Palais et maisons de familles andalouses
 Les arts andalous
D’un monde l’autre. Les années 1860
 L’esprit des lieux
Chronologie
Lexique
Sources et bibliographie
 Sources
 Recueil de documents
 Ouvrages de référence
 Etudes

 Auteurs:  Jean-Louis Miège, M’hammad Benaboud et Nadia Erzini
Éditeur : CNRS Éditions
Collection : Espaces et milieux
Année d’édition : 2001
Publication sur OpenEdition Books : 22 mai 2013.

0 commentaires :

Publicar un comentario

Libros

__

Statistics

free counters

License

Licence Creative Commons Los Moriscos De Túnez de http://moriscostunez.blogspot.com est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale 3.0 non transposé.

NB: Los trabajos son responsabilidad de los autores y su contenido no representa necesariamente la opinión de Los Moriscos De Túnez--- المواد المنشورة لا تعبر بالضرورة عن رأي الموريسكيون في تونس

Copyright © Los Moriscos De Túnez الموريسكيون في تونس | Powered by Blogger

Design by Anders Noren | Blogger Theme by NewBloggerThemes.com